Un contre-la-montre en tandem pour Cindy Morin!

En juillet dernier, Louis Barbeau m’a mis en contact avec Cindy Morin, une athlète ayant une déficience visuelle. Elle est présentement athlète de goalball et commence à s’intéresser au paracyclisme. Elle est donc à la cherche d’une pilote. (Le paracyclisme est une discipline utilisant des vélos tandem pour les athlètes ayant des déficiences visuelles).

Donc depuis juillet, Cindy me donne l’opportunité de faire mes premières expériences en tant que pilote et cette nouveauté dans mon retour à l’entrainement est vraiment agréable. Cela m’aide beaucoup à patienter en attendant le retour de ma forme. Le tandem m’impressionne beaucoup et c’est un beau défi d’apprendre à piloter ce monstre! J’adore les défis…

Cindy désire expérimenter la compétition, nous allons donc prendre le départ du contre-la-montre des championnats québécois, samedi le 22 août à Saint-Jean-de-Matha. Une expérience qui nous aidera à évaluer notre intérêt pour cette discipline. Voilà bien longtemps que j’ai fait un contre-la-montre, j’en ai des fourmis dans les jambes…!

2015_TandemCindyMorin_01

Cindy est une maman et une athlète de 36 ans qui habite à Lévis. Il me suffit donc d’une petite heure de route pour aller pédaler avec elle!

2015_TandemCindyMorin_02

Nous voilà entrain d’essayer de se trouver une position de clm. Son tandem ne nous donne pas la chance d’être plus aérodynamique. Nous allons peut-être nous trouver un autre vélo, mais sinon, il sera parfait pour initier Cindy à la compétition! Si j’aime la discipline, un tandem Opus serait d’une beauté extraordinaire, non???

Advertisements

Enfin une année qui va mieux !

Enfin, 2013 et 2014 sont derrière moi. Ma santé et mon énergie reviennent enfin progressivement. Je n’ai pas reçu de diagnostique précis de ce que j’ai eu, mais depuis que je prends des suppléments pour la thyroïd, je me sens de mieux en mieux… Merci mon dieu, je vois enfin la lumière au bout du tunel!!! Cependant, je dois faire attention à bien gérer mon énergie quotidiennement, car je me sens encore fragile.

En mars dernier, j’ai été roulé une semaine en Californie. Un petit voyage qui m’a confirmé à quel point je suis heureuse sur ma selle. Il n’y a pas de doute que le vélo aura toujours une place importante dans ma vie, compétition ou pas.

Donc depuis mars, j’ai recommencé progressivement le vélo et depuis 1 mois seulement je suis en mesure de m’entraîner sérieusement. Mon entraîneur a évalué que ma forme est présentement à 85%. Nous travaillerons a regagner ce 15% sur 3 à 4 mois. Je suis donc très confiante de faire mon retour à la compétition en 2016. Et pour le moment, j’envisage me concentrer uniquement sur les contre-la-montre.

Je porte toujours fièrement les couleurs d’Opus qui continue de me suivre et de m’appuyer dans mes objectifs personnels. Tout le monde sait que de travailler avec les bons outils c’est plus efficace et surtout tellement plus agréable! Alors que ce soit sur mon vélo de route, de clm, de piste, ou de montagne, le plaisir de rouler est là. Je les adore!!! Ils sont devenus ma petite famille… Je les trouvent tellement beaux en plus!!! 🙂

2015_OpusStakh_01

Voici le tout nouveau membre de ma famille Opus. Pour m’amuser en montagne, me faire sortir de ma zone de confort, me changer les idées et aussi pour me rappeller à quel point j’en arrache en montagne!!! 🙂 Les athlètes de montagne ont définitivement tout mon respect…